Vaincre la peur de l’accouchement

Bella Photographe

Son origine

Il est tout à fait normal, à un moment ou un autre de la grossesse, d’avoir peur de l’accouchement. Redouter ce moment, tout en ayant hâte qu’il arrive ! Et ce, pour multiples raisons toutes aussi valides les unes que les autres.

Cette peur amplifiée aux parfums d’anxiété n’a pas toujours été. Elle est tranquillement née de la dénaturation de la naissance par le système médical et la société. Ayant perdu une partie de notre connexion avec notre corps et notre instinct, nous l’avons laissé nous faire croire qu’elle avait raison d’être, que nous avions raison d’être effrayés.

Notre vision de l’accouchement est teintée de toutes ces images violentes de femmes en jaquettes d’hôpital avec les pieds dans les étriers vues dans les films, de tous ces cris de mort entendus à la télévision, de tous ces récits cauchemardesques racontés hors contexte après plusieurs phases de téléphone arabe.

Reconnecter avec notre propre essence et celle de l’accouchement

Pour soigner nos craintes, on peut s’imprégner de douces histoires de naissances pour remplacer les images ou récits qui nous hantent. Il est encourageant de s’inspirer de témoignages inspirants et rassurants ! 

Pour lutter contre la peur de l’inconnu, s’informer sur l’accouchement et sa physiologie ou encore  suivre des ateliers de préparations à la naissance permettent de se sentir bien outillés.

Finalement, voici quelques phrases baumes. Des mots apaisants à se répéter pour regagner confiance en nos capacités et en celle de la nature.

  • Pour chaque humain qui ait mis les pieds sur Terre, il y a eu une naissance. C’est naturel et tout à fait normal.

  • Au moment où je donnerai naissance, des centaines de milliers de femmes le feront en même temps que moi. J’ai tout ce qu’il faut pour y arriver.

  • Je pense à toutes les mères que je connais, elles l’ont fait elles aussi.  J’ai confiance en mes capacités et celles de mon corps. 

  • La nature est ce qu’il y a de plus fort, le corps de la femme est conçu dans les moindres détails pour mettre son enfant au monde. Je suis faite pour accoucher.

  • Tout est temporaire. L’accouchement se compte en heures, puis elle est déjà derrière nous. C’est ma réunion avec mon bébé, qui elle durera toute ma vie.

  • Je serai entourée de gens qualifiés, passionnés et expérimentés. Je suis entre bonnes mains.

  • Ce n’est pas une hospitalisation ou une chirurgie. C’est la naissance de mon enfant.

2 réflexions au sujet de “Vaincre la peur de l’accouchement”

  1. Aurelie debuire

    Des petites phrases qui rassurent, comme évoqué ci dessus le corps est fait pour accoucher, et nous sommes entourés de personne qualifié

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll to Top